Des braquages toujours plus nombreux dans l’État de Fever !

Depuis quelques temps, les balles ne cessent de fuser dans l’État de Fever. Autant dans les braquages de banques et de supérettes que dans les fusillades entre les gangs de la ville.

  • Quels sont les responsables ?
  • Comment la police comptera-t’elle arrêter ces fusillades et ces braquages ?
  • Quels sont les mesures du gouvernement face à cela ?
  • Quels sont les avis des citoyens ?

Nous répondrons à toutes ces questions dans la suite de cette article. Nous rappelons la neutralité du Weazel NEWS dans ces affaires.

Quels sont les responsables ?

D’après nos sources, des hommes vêtus de maillot de sport et de casquettes violettes seraient à l’origine de bons nombres de ces braquages et de ces fusillades. Les membres de ce gang se feraient apparemment appelé “BALLAS” et seraient les responsables de bon nombre de ces carnages.

Mais à quels prix ?

Durant ce mois ce Mars, plus de 15 citoyennes et citoyens de l’État de Fever ont péri dans ces nombreuses fusillades mais aussi dans ces braquages. Laissant pour la plupart d’entre-eux des familles derrière eux.

Une augmentation des prises en charge au sein du Centre Médical de Los Santos (L.S.M.C) a pu être remarquée de la part de notre attaché de presse au sein de l’Hôpital. Cependant, l’hôpital essaye tant-bien que mal de gérer cette crise et d’accepter le maximum de personnes possible.

Comment la police comptera-t’elle arrêter ces fusillades et ces braquages ?

D’après certains agents de police, un renforcement au niveau des contrôles et des patrouilles devrait être mit en place pour tenter de diminuer le taux de criminalité mais aussi concernant l’actualité de l’État avec le DefCon 3.

Certains agents du Département de Police de Los Santos (L.S.P.D) restent perplexe face au manque d’effectifs dans certaines opérations. Manque de sérieux de la direction du département ou dévalorisation de l’emploi ?, nous en parlerons prochainement au sein d’un article dédié à ce sujet.

Quels sont les mesures du gouvernement face à cela ?

À la suite de ces événements, le Gouverneur de l’État de Fever avait déclaré un DefCon 2 dans le but d’augmenter les mesures de sécurité et de réduire les fusillades entre les gangs mais aussi les braquages. Le DefCon 2 ayant heureusement porté ses fruits, le gouverneur décida de redescendre à un DefCon 3.

Plus d’informations ici ➜ https://www.fever-rp.fr/weazelnews/deafcon-3/

Quels sont les avis des citoyens ?

Témoignage recueilli par nos confrères du Daily Globe International.

On en a marre de toutes ses fusillades. Nous on voudrait juste vivre paisiblement et faire des sorties en familles sans craindre de se prendre une balle perdu au milieu d’une fusillade de quartier.

Citoyen Anonyme

On dirait que la police est insensible à tout cela. Hier encore, une patrouille de police a arrêté une personne noire de mon quartier pour le tabasser.

Citoyen Anonyme

Nous, la classe supérieur, ne sommes pas concerné par les problèmes de ces personnes misérables. Quels restent dans leur crasse et dans leur misère. Nous sommes bien trop sophistiqué pour aider ces pouilleux là.

Citoyen Anonyme

En conclusion :

En conclusion, les infrastructures publiques telles que le Gouvernement, le Centre Médical de Los Santos (L.S.M.C) mais aussi, le Département de Police de Los Santos (L.S.P.D) essayent tant bien que mal de joindre les deux bouts malgré la crise actuelle et le mécontentement de la population de l’État de Fever.

ARTICLE RÉDIGÉ PAR GAUTIER DIMITROV

Laisser un commentaire