LES PANICS S’EN MORDENT LES DOIGTS

Jamais un match n’aura été aussi serré dans l’histoire des Los Santos Panics, au point ou céder a 10 secondes de la fin aura été le glas de leur match qui a tenu toutes ses promesses.

Les Liberty Penetrator célébrant le point qui leur suffira de voler le Game 2 aux Panics.

 

Et pourtant le match avait mal débuté pour les natifs de Liberty City, menés 12-0 des les premiers instant du match, Manning les a rendu fou, et a été sans doute le MVP du match, mais rien n’y aura changé grand chose. Manning a été dépassé, a subi 12 Fautes intentionnelles, ” le bloquer a été terrible ”  a laché Fukusevic le Pivot des Penetrators.

 

A la mi-temps, le match se serre, 45-46 pour les Penetrators, avec pas mal de rebonds offensifs pour Walker, mais rien n’y fait, les Panics se retrouvent a défendre parfaitement dans la raquette. Notamment un énorme Giannis Sullivan, probablement le meilleur défenseur de l’année. Incroyable de constater a cet intensité là que le match allait prendre une tournure irrespirable lors du dernier Quart-temps.

En effet, Manning a déjà lâché son triple-Double, enchaine les paniers, terrifie les défenses et surtout assure la victoire aux Panics en menant de 6 points (98-92) a 45 Secondes de la fin.

Mais voila, Temba Walker était au dessus de tout le monde, et assure le spectacle, avec une remontée et un lancer franc de main de maitre

Finalement, a 3 secondes de la fin, Walker conclut avec un super alley Oop, les Panics ne reviendront pas. Les Penetrators remportent leur premier match en Finale pour la première fois de leur histoire.

Rappelons que les Los Santos Panics comptent 16 Bagues NBA, tandis que les Penetrators n’ont jamais remporté le titre suprème. Rendez vous Vendredi pour le Game 3 cette fois ci, a Portland dans Liberty City.

Laisser un commentaire