Rencontre avec Delapavio

Interview Exclusive avec Mark Delapavio

 

Hier soir, le candidat à l’élection présidentielle Mark Delapavio nous a accordé une interview téléphonique afin de mieux cerner son programme et ses ambitions. Le candidat nous a offert une trentaine de minutes lors cet entretien exclusif pour notre journal, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a été efficace.

RETOUR SUR CET ECHANGE

Mark Delapavio est originaire du Texas. Connaissant une enfance difficile en milieu modeste, il a suivi des études primaires et secondaires mais s’est privé d’études supérieures par manque d’argent. Enfant, il rêvait déjà d’accéder à une classe supérieure et notamment par le biais des sciences politiques. Son attrait pour l’univers politique l’a orienté aujourd’hui à se livrer aux élections présidentielles, et candidater à la plus haute fonction de notre île. C’est avec une mère au foyer, et un père employé en usine pour fabrique de papier qu’il a grandi, loin des remous des grandes villes, et en pleine connaissance du rude milieu ouvrier.

Mais peut-il vraiment représenter la voix du peuple ?

Le candidat est un des premiers arrivants de notre ville, ancien LSPD aux côtés de l’actuel Procureur mais aussi curieux des différents métiers manuels, il a su connaître les rouages de Fever et ses habitants. Il a bien connu en tant que policier les arrestations, les trafics de drogues, les salaires misérables, et pourtant lorsqu’on lui demande quelles seraient les premières mesures à prendre s’il était élu, le candidat nous répond…

Il faut plus de poubelles en ville pour jeter les sandwichs.
Lieu du Meeting

Sans parler d’un style rhétorique inexistant, et d’une confusion dans le déroulé de ses idées, Delapavio met à l’honneur la propreté de la ville quand beaucoup se plaignent d’un salaire trop bas pour le coût de la vie et du pouvoir d’achat à Fever. Mais notre candidat y vient ! Laissons-lui le temps de présenter son programme (établi selon lui depuis plusieurs semaines). S’il est élu, le candidat promet 100.000 dollars à toutes les entreprises privées de la ville, ainsi qu’une augmentation des salaires. Une promesse faite tout en n’ayant aucune connaissance des fonds actuels du gouvernement. Pourra-t-il la tenir ? Ne serait-ce pas le moyen de vider les caisses de l’Etat quand les pouvoirs publics comme les médecins ou policiers auraient bien besoin de financements supplémentaires ? Mais il y vient ! Des réunions seraient organisées entre les deux corps de métiers du LSPD et médecins pour favoriser l’échange.

Rendez-vous jeudi  à 18h00

Ne lui jetons toutefois pas la pierre, le candidat promet aussi la création de métiers pour satisfaire le plus grand nombre : livreur de pizzas, journaux, pêcheur. Il projette également l’ouverture des Universités de Fever afin de promouvoir les études supérieures permettant l’accès à des postes hiérarchisés plus importants.

Si vous êtes aussi confus que nous pour la gestion d’un programme bancale, rendez-vous jeudi à 18h dans la somptueuse demeure de Mickael Da Santa, notoriété publique, vous en apprendrez sans doute bien plus sur son projet politique !

 

C’est cependant avec monsieur le Procureur et candidat Standford que monsieur Delapavio représente une force politique la moins instable vis-à-vis de leurs deux autres concurrents. Vous pouvez encore voter cette semaine chers concitoyennes, concitoyens !

Offres LifeInvader 

 

Rédacteur en Chef

J-J.J

 

 

Laisser un commentaire