Qui sera le futur gouverneur?


 

             Comme vous le savez tous déjà, c’est aujourd’hui que démarre la nouvelle période électorale pour l’état de Fever. Durant la semaine à venir, les candidats vous exposerons leur programme, leur vision de notre état, au cours de meetings et autres rencontres impromptues.

             Mais qui sont les candidats en course? Et quel est leur programme. Le Daily Globe c’est intéressé au sujet et vous en tiens informé.

             Les candidats sont donc au nombre de deux, tout d’abord Mr Gaston Lacroche, que tous le monde connait pour son rôle dans la société Taxibouh dont il est co-gérant, et ensuite, votre serviteur, Sulivan Doe, rédacteur en chef du Daily Globe.

             Intéressons nous maintenant au contenu de leurs programmes. Comme vous pouvez vous en douter, je ne ferai aucun commentaire, ni dans un sens ni dans l’autre et me contenterai de vous exposer les choses telle qu’elles m’ont été envoyées.

 

 

 

Pour Monsieur Lacroche

 I. Economie

     1. Ajustement des salaires de base des métiers publique.
2. Régularisation des marchés boursiers.
3. Mise en place d’une prime à l’emploi.

 II. Justice

      1. Rédiger les lois et les rendre disponibles au publique.
2. Continuer le renforcement du LSPD.

III. Social

       1. Dynamiser la ville en sponsorisant des événements.
2. Proposer une présence gouvernementale forte dans la ville.

IV. Ecologie

       1. Engager des recherches sur la situation climatique dramatique de la ville.
2. Recenser les espèces d’oiseaux en voie de disparition.

Pour Monsieur Doe

  1. Redéfinir le pouvoir de chacun et pour cela mettre en place un véritable système judiciaire comprenant juge et avocats.
  2. Mettre en place une soupe populaire pour venir en aide aux démunis de la ville.
  3. Pour que la population se sente en sécurité il est indispensable qu’elle le soit, et donc de durcir le ton avec les malfrats présents en ville.
  4. Permettre à chacun de se hisser à la hauteur qu’il mérite et pour cela, faire en sorte de proposer un emploi digne à chaque habitant de la ville.
  5. Revoir, avec les entreprises, les taux d’imposition afin de permettre à chacun de subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille.
  6. Etablir enfin un gouvernement qui travaille main dans la main et avance dans un sens commun pour le bien de tous.
  7. Mettre en place rapidement un système de sécurité social et, dans le même temps, démocratiser à toute la population de la ville les visites médicales obligatoires.
  8. Instaurer un quota d’heure de travail maximum journalière pour augmenter les interactions sociales hors entreprises.

      

Laisser un commentaire