Un Nouveau Président ?

Elections Présidentielles

Les préparatifs dans les bureaux de votes sont en marche. Les bulletins sont en passe d’être imprimés, et pourtant nous ne savons que peu de choses sur les candidats en lice. Qui de Standford, Spike, Aihau ou Delapavio héritera de notre ville aux allures de paradis à touristes, et d’enfer pour nos concitoyens ? En effet, la vie pour tous les citoyens de Fever est rude : les médecins sont pourvus d’un salaire médiocre, la police court après les effractions au code de la route tandis que les dealers rôdent, les mineurs et fermiers travaillent toute la sainte journée pour des considérations salariales dérisoires. Comment les citoyens peuvent-ils vivre décemment avec un salaire aussi misérable ?

Une ville plus que polluée ?

« Ah vous savez, ce n’est pas avec 1000 dollars de salaire fixe que je pourrais m’acheter un appartement » nous dit un citoyen anonyme. Difficile de le contredire
quand on sait qu’un appartement en ville coûte en moyenne 500.000 dollars ! Les nouveaux arrivants à Fever ne peuvent pas se permettre de payer un appartement, et le système locatif est en berne. Alors pour beaucoup de personnes, il reste l’option de la voiture : combien vont encore dormir sur les sièges arrière ?
En plus des problèmes sociétaux, les usines en marge du centre-ville polluent abondamment, ce qui impacte à la fois les travailleurs, mais aussi le reste des habitants. Il n’est pas tolérable qu’aucunes mesures d’hygiènes ni d’écologies ne soient présentées au sein du gouvernement. Nous connaissons bien les risques sur la santé que représentent l’usage ininterrompu des usines de charbon, ou bien les réacteurs nucléaires. Les puits de pétroles détruisent nos sols les rendant infertiles, et effectuent des déjections sonores, visuelles et olfactives à faire fuir la population locale. Alors que faire ?

L’appel est donc lancé au futur président de Fever : quelles mesures prendront les candidats s’ils sont au pouvoir ? Comment pressentent-ils les élections ? Dans quel état d’esprit abordent-ils la campagne au beau milieu de la crise sociale et salariale ?

Qu’attendent les candidats pour donner leur programme ? A ce jour seuls les messieurs Spike et Aihau ont donnés des informations sur leur candidature. Espérons que les deux autres nous interpellent avec leurs idées.

One Comment

Laisser un commentaire